Mots-clefs

, , ,

Samedi, nous sommes allés à l’inauguration d’une stèle dédiée à des aviateurs américains qui se sont crashés dans un champs non loin de chez nous.

Rien de bien extraordinaire, vu le nombre de soldats américains morts pendant la guerre 39-45…

Oui mais à cette époque, un petit garçon a vu l’avion s’écraser… Ce petit garçon s’appelle Claude. Et c’est le grand-père de mon mari.

Des décennies de recherches et de correspondances lui ont permis de retrouver le pilote, arrivés sain et sauf sur la terre ferme, accueilli par… des soldats allemands (c’est pas de chance!)

Un autre soldat ayant sauté en parachute, a pu s’enfuir, mais a été repêché à un contrôle… et livré à l’Allemagne par la Gestapo…

Les deux hommes, comble du hasard, se sont retrouvés quelques mois après le crash dans un camp de travail, alors que ni l’un ni l’autre ne savait ce qu’il était advenu de leurs compatriotes.

Tout ça fait partie de l’ Histoire… de notre histoire…

Et c’est avec une grand émotion que « Pépère Claude » pose devant l’aboutissement de tant d’années de recherches et de travail, pour la photo souvenir en compagnie de 2 de ses arrières-petits-fils : Eliott et Noah.

***

Publicités